Quelques pratiques qu’on doit éviter en web design

Catégorie

| par Teddy Payet | 2

De nos jours, il est très facile de créer un site internet. Qu’on soit particulier ou professionnel. L’explosion d’internet a permis surtout aux entreprises de commercialiser leurs produits à un plus large public de façon très simple.
Justement, un site internet doit rester simple pour capter l’attention de votre coeur de cible. Il faut rester sobre et ne pas avoir tout qui clignote à tout moment et qui n’a que le résultat de détourner l’attention de vos visiteurs.

Pour se faire, je vais vous citer quelques exemples de choses à faire ou ne pas faire pour que votre site reste efficace.

Rester sobre dans votre design


Cela peut paraître facile de dire cela mais pourtant c’est une règle à ne jamais omettre. Beaucoup de webdesigners ajoutent à tout va des fonctions sur la page, que cette fonction soit utile ou non. C’est le concours à celui qui en aura le plus (pour ne pas utiliser une autre expression macho bien connu).
Rajouter des fonctions à foison sur un site ne peut que le rendre plus complexe qu’il ne devrait l’être. Le visiteur se perdra dans les méandres de la navigation de votre site. Il ne saura plus où donner de la tête. Le nombre de clics augmentera pour qu’enfin votre visiteur arrive à l’info recherché.

N’utiliser pas de flash ! Ou que très peu


Flash a été très prisé pendant plusieurs années. On peut faire de très belle chose avec Flash, certes. Mais il ne faut pas oublier qu’un site en full flash est totalement opaque pour un moteur de recherche. Et si votre but est d’être dans les résultats des moteurs de recherches, alors flash n’est pas fait pour vous.
Trop de quelque chose tue la chose. :-)
Vous devez utiliser flash uniquement si vous n’avez pas d’autres solutions techniques dans votre besace. Vous pouvez voir ici un exemple de site qui utilise du flash avec parcimonie.
Petit rappel : Apple a été le premier à "abandonner" le flash sur les mobiles. Microsoft et quelques autres, un an plus tard, ont suivi la même voie.

Rester lisible


Grâce à internet, on peut trouver très facilement des polices fantaisistes. Oui, mais cela ne veut pas dire qu’on fait le bon choix en les mettant sur notre site internet. Plus votre police est lisible, plus vous capterez l’attention du visiteur. Plus elle est fantaisiste et compliquée, plus vite l’attention de votre visiteur sera anéantie…
Il faut hiérarchiser l’information de votre page par l’utilisation de 2 ou 3 polices maximum. Une police sans serif est plus lisible pour du long texte qu’une police serif. Vous pouvez utiliser cette dernière pour vos titres par exemple.

Ne pas mettre de musique ou fichier audio à l’insu de votre visiteur

Aujourd’hui, cela semble tomber de sens de ne pas mettre de musique de fond sur votre site internet. Certains webdesigners débutants oublient cette règle d’or. C’est, pour ma part, désuet d’avoir une musique d’ambiance sur un site surtout si je suis sur un site qui n’a rien à voir avec de la musique (tout au contraire de : deezer, myspace, une radio, le site perso d’un musicien, etc.). L’avantage des sites précédemment cités est de donner le contrôle au visiteur pour arrêter la musique. Faites en de même sur votre site si vous êtes contraints de mettre une musique.

Mettre en avant ses liens

Qu’y a-t-il de mieux qu’un lien pour permettre la navigation dans votre site internet ? Rien. Alors il faut qu’on puisse voir clairement vos liens par rapport à votre texte classique, non clicable. Il en va de même pour les liens vers des sites extérieurs au vôtre. Vous pouvez différencier les uns des autres aussi si vous le désirez pour faire comprendre à votre visiteur qu’il sortira de votre site s’il cliques sur tel ou tel lien.
Soyez ergonome. ;-)

Abbat les popups !

Il y a quelques années, lorsque vous arriviez sur un site, une multitude de fenêtre s’ouvrait alors que vous n’aviez encore rien fait ! C’était déconcertant. Cela n’avait que pour effet de cacher votre site alors que votre but est de partager le contenu de votre site.

Ne faites rien à l’insu de votre visiteur

Là aussi, ne soyez pas intrusif envers votre visiteur. Vous ne devez en aucun cas l’inscrire à une quelconque newsletter sans qu’il ne l’ait explicitement demandé.
Ou encore un autre aspect, ne demandez pas à votre visiteur de s’inscrire sur votre site pour pouvoir lire le contenu de votre site… A moins que votre site ne soit confidentiel (un intranet/extranet, un journal sur abonnement, etc.), avortez toutes idées d’inscriptions pour lire votre contenu.