MagicMirror², un Raspberry Pi, un écran et cie sont dans un bateau

| par Teddy Payet

Voici mon dernier article sur l’installation (physique) de mon MagicMirror². L’article précédent vous a montré la construction du meuble en bois et son assemblage. Il me manque plus qu’à vous montrer comment j’ai installé l’écran, le Raspberry Pi et le câblage dans ce meuble.

Matériel

Vue générale

Maquette du logement de l’écran et du Raspberry Pi
Installation électrique

Sur ces 2 images, vous pouvez voir mon installation dans l’emplacement prévu à cet effet. Sur mon meuble, j’avais pris exactement la dimension (extérieure) de mon écran dénudé pour cet emplacement.

Pour rappel, j’ai décalé l’ensemble de l’écran sur la droite (dans le sens de l’image ci-dessus). Cela me permet de mettre simplement un ensemble de cablage si besoin dans l’espace dégagé.

Mon écran s’est inséré en "forçant" légèrement sur la structure. Rien de méchant, juste assez serré pour maintenir mon écran sans aucun autre artifice. Je conseille toutefois de mettre 2 cales derrière l’écran, fixés sur les deux planches maintenant l’écran pour plus de sécurité.

Câblage électrique

Cablage et Raspberry Pi

Sur cette image, vous pouvez constater que le câblage est extrêmement simple :

  • Le câble d’alimentation de l’écran ;
  • Le câble HDMI reliant le Raspberry Pi à l’écran ;
  • Le Raspberry Pi (3 modèle B) avec son boitier et son propre câble d’alimentation.

Tous ces câbles passent par 2 trous (des demi-cercles en fait) que j’ai réalisé grâce à une cloche bois lors du montage. Ainsi pas de soucis pour que le miroir épouse le mur parfaitement.

Une multiprise pour les commander tous !

Multiprise électrique

J’ai fait l’acquisition d’une multiprise (3 prises) sur Amazon.fr qui a l’avantage de pouvoir être fixée à une surface avec une simple vis.
Je l’ai installé sur le côté gauche à l’intérieur de la structure. J’ai la possibilité d’installer un autre matériel si besoin à l’avenir grâce à la 3ème prise vide. :-)

Le contrôleur de l’écran

Controleur de l’écran HDMI

Comme tous les écrans de télévision, on a un contrôle qui se fait à l’aide d’une télécommande. J’ai gardé ce petit circuit électronique, déjà pour pouvoir allumer l’écran ! Il ne faut pas oublier ce détail. Mais le fait de garder ce contrôleur est de pouvoir utiliser la télécommande pour changer de sources (pour retrouver mon Raspberry Pi sur HDMI) et surtout augmenter ou diminuer le volume des hauts parleurs !

La longueur des fils me permet de l’installer sous la planche de support. Je me suis servi de 2 petites vis pour le maintenir en place.

Les hauts parleurs

Haut-parleurs de l’écran

J’ai gardé les hauts-parleurs d’origine de l’écran. Actuellement, j’ai installé ces deux hauts-parleurs dans la partie basse en faisant attention à la longueur des câbles. 2 vis pour chaque haut parleur permettent leur maintient. Ils sont fixés "face" au panneau. Je ne rencontre pas de problème de son particulier. J’utilise surtout pour du text2speech (Merci Google translate !). La qualité est correcte.
Je verrai peut-être dans l’avenir pour la réalisation d’un meilleur support pour ces haut-parleurs. Et ainsi bénéficier d’une caisse de résonance.

J’ai configuré mon Raspberry Pi pour que le son sorte de la prise HDMI au lieu de la prise jack.

Le boitier du Raspberry Pi

Clearain 3 en 1 Kit pour Raspberry Pi 3 Model B+ Plus, cas boitier noir + ventilateur + dissipateur

Comme vous avez pu le constater, j’ai installé le Raspberry Pi dans un boitier. Rien ne nous empêcherait de le garder nu dans cette installation. Toutefois, j’ai constaté une forte montée de température avec ma configuration logicielle. Le CPU est montée à 82,8° !!

En cherchant un peu sur internet, j’ai vu un script permettant de limiter la consommation CPU d’Electron (un module nodejs de MagicMirror2).
Après son installation, j’ai constaté une baisse de la température. On passe à 61,9° ! Ce qui fait environ 20° de gain en moyenne. Pas négligeable.
Mais je n’étais pas satisfait. Mon ami google est arrivé à mon aide. J’ai vu quelques vidéos sympa sur le refroidissement du Raspberry Pi dont un comparatif avec chiffres à l’appui. A partir de là, en recherchant sur amazon.fr "Raspberry Pi boitier ventilateur", j’ai pu trouver mon bonheur.

Après l’avoir commandé et installé, j’ai constaté une baisse encore de 20°. Donc, au final, je passe de 82,8° à 43,8°. La recherche valait le coup ! Je pense que je pourrais aller plus loin avec le "Noctua NF-A4X10-FLX". Le budget et surtout le temps ne sont pas au rendez-vous. On verra plus tard.

Conclusion

Là encore, l’installation est rapide et très simple. Le plus compliqué sera d’installer les logiciels (les modules, etc.) sur votre Raspberry Pi et MagicMirror2 pour répondre à vos attentes.
Je reviendrais bientôt avec un nouvel article pour vous montrer ce que j’ai installé sur mon MagicMirror2. En tout cas, amusez-vous bien avec votre MagicMirror2. Ma petite famille et surtout ma moitié ont adopté le MagicMirror2 dans notre vie quotidienne. Un régal pour moi.